CNSP : UN BILAN DESASTREUX D'HORTEFEUX !

Publié le par Collectif des sans papiers des hauts de seine

SANS PAPIERS
en lutte>>>coordination nationale

25, rue François Miron, 75004, Paris - tél : 01.44.61.09.59 – fax : 01.44.61.09.35 – e-mail : <span class="contextEntry" id="coordnatsanspap@wanadoo.fr_body">coordnatsanspap@wanadoo.fr</span>

UN BILAN DESASTREUX ET L’ARRIVEE D’OBAMA CHASSENT HORTEFEUX DE SON MINISTERE DE LA REPRESSION XENONPHOBE DE L’IMMIGRATION!

Sarko/Hortefeux ont organisé une permutation ministérielle : Besson arrive à l’infâme « Ministère de l’identité nationale » raciste et Hortefeux va étendre l’exercice de ses méthodes répressives au travail et à l’action sociale.

Le sinistre bilan de Hortefeux se lit comme suit :

- près de 30.000 expulsés dont 10.000 ressortissants des pays de l’est européens qui ont reçu 300 euros chacun pour faire un aller – retour puisque leurs pays rejoignent l’UE. C’est donc près de 3 millions d’euros des contribuables qui sont gaspillés pour faire un gros chiffre d’expulsions ;

- auxquels il faut ajouter, en raison d’une moyenne de 21.000 euros par expulsion en Afrique, Asie et Amérique Latine pour les 20.000 autres expulsés, 4 millions 200 milles euros;

- des personnes parce qu’étrangers pour échapper à la police se tuent en se jetant dans des eaux ou de plusieurs étages;

- des préfectures, service public, sont transformées en souricières, des arrestations à domicile après filature;

- des écoles sont violées pour y arrêter des enfants dont les chaises sont laissées vides en guise de protestation;

- un Ministre de l’Intérieur qui fixe des chiffres et quotas ethniques d’expulsion d’étrangers;

- un Ministère qui porte le nom de « Ministère de l’identité nationale » désignant hypocritement un « ennemi intérieur » musulman, immigré;

- des cimetières musulmans sont souillés par des croix nazis et des inscriptions islamohphobes, anti-sémites et racistes;

- le 18 juin, date de fierté nationale française, est souillée par un vote du parlement européen qui fait de l’UE une prison pour étrangers, y compris pour les enfants;

- les lettres de protestation des Présidents Chavez, Corréa, Morales, du Venezuela, de l’Equateur et de Bolivie, contre cette européanisation des racismes des Etats européens;

- le 4 novembre, jour de l’élection d’un Noir aux USA et du sommet européen de Vichy, capitale de la trahison nationale française et du racisme d’Etat, tenez vous bien, sur « l’immigration »;

- la révolte des victimes de l’arbitraire de la chasse à l’étranger met le feu aux CRA au risque d’un suicide collectif;

- une préfecture est condamnée par le tribunal à une amende de 800 euros pour tentative illégale d’expulsion;

- le refus discriminatoire et anti-démocratique des préfectures de continuer à reconnaître les CSP comme interlocuteur;

- Enfin l’exemplaire refus du Mali de signer « l’accord de réadmission », c’est à dire l’expulsion des Maliens de France.


Pour être élu Sarkozy a fait du charme aux 2 millions d’électeurs qui ont permis à Le Pen d’arriver au second tour de la présidentielle de 2002. Pour leur faire plaisir Sarkozy a demandé à son « ami et fidèle de longue date » Hortefeux de satisfaire les instincts les plus sordides des racistes du pays en menant la politique de chasse à l’humain étranger.

Le poison du racisme et de la peur de l’autre est devenu une arme de destruction massive du tissu social, du vivre ensemble avec le dessin de diviser les travailleurs pour faire passer la pilule amère des agressions anti-sociales qui liquident tous les acquis sociaux et démocratiques gagnés de haute lutte par nos anciens en 1936, 1945, 1968.

La crise actuelle voit le même gouvernement qui a poursuivi la politique du TOUT POUR LES PATRONS et DU RIEN POUR LES TRAVAILLEURS avec en prime LA REPRESSION RACISTE DES TRAVAILLEURS ETRANGERS, trouve maintenant beaucoup d’argent à crédit pour sauver les banques et autres patrons de la faillite.

Hortefeux au Ministère du travail, c’est le message raciste suivant : « Il faut faire payer à l’étranger, régulier et irrégulier, les licenciements, les fermetures, les délocalisations d’entreprises qui causent la hausse brusque du chômage ».

Ensemble, tous les travailleurs, tous les syndicats doivent se mobiliser autour du mot d’ordre suivant : ASSEZ DE DIVISION, ASSEZ DE MENSONGES, UNITE ET VERITE POUR QUE TOUS ENSEMBLE, FRANÇAIS, IMMIGRES, TRAVAILLEURS AVEC OU SANS PAPIERS, PUBLIC, PRIVE, CHOMEURS, PRECAIRES, C’EST TOUS ENSEMBLE QUE NOUS EXIGEONS QUE LES PATRONS PAYENT LA CRISE QU’ILS ONT PROVOQUE!

Fait à Paris le 20 janvier 2009

Commenter cet article